Anonymat

Anonymat

À plusieurs endroits sur ce site, j’utilise les guillemets pour signaler qu’il s’agit de propos rapportés sans pour autant mentionner la source. Parfois, c’est dans le but de respecter la volonté de mes informateurs. En d’autres occasions, je souhaite rendre hommage à l’acte de transmission lui-même, considérant que « […] par littérature orale nous entendons l’ensemble des narrations et des œuvres anonymes, transmises par la parole d’une génération à l’autre, adaptées au passage par les membres de la collectivité et conservées jusqu’à nos jours par la mémoire seule, sans le support de l’écriture, tout simplement parce que ces œuvres ont été jugées utiles ou plaisantes aux yeux du peuple qui continue de les véhiculer1. »


 

BIBLIOGRAPHIE

Jean-Pierre Pichette, « La diffusion du patrimoine oral des Français d’Amérique », Culture française d’Amérique, (Québec: CEFAN, 1994), 127, http://www.erudit.org/livre/cefan/1994-1/000384co.pdf.