Appellatif : Ce terme appartient au domaine de la géographie. Pour bien saisir de quoi il s’agit, vaut mieux d’abord distinguer ce qu’est un générique et un spécifique. Par exemple, dans le cas du lieu-dit « parc Minoune », le générique est « parc » et le spécifique est « Minoune ». Le spécifique est donc « l’élément du toponyme qui identifie de façon particulière l’entité géographique dénommée »1. Dans le cas d’un appellatif, seul le « [t]erme générique [est] employé comme toponyme pour identifier une entité géographique. »2 Ex. La Plaine, Le Cap, Le Boulevard.
 

BIBLIOGRAPHIE

1 Commission de toponymie du Québec, s.v. « Spécifique », consulté le 2 avril 2016, http://www.toponymie.gouv.qc.ca/ct/references-utiles/glossaire/. 2 Ibid.s.v. « Appellatif ».

Affiche 2 items sur 2

Nombre:
Trier par:
Ordre: