« Taguine était le sobriquet d’un fermier. Il traînait un chariot à l’arrière de son véhicule et ce dernier était surnommé un waguine. Taguine pourrait donc en être la déformation. Certains disent qu’il était très taquin, mot duquel pourrait aussi être dérivé son surnom1. »

Les descendants dudit Taguine privilégient la deuxième explication.

button icon DÉCOUVRIR > tous les lieux-dits de cette ville


 

LEXIQUE

Coteau : ce lieu-dit est aussi associé au chemin des Buttereaux, qui désigne une réalité similaire, mais fait parfois l’objet d’une distinction dans le parler des Carletonnais. Le coteau représenterait « le versant d’une colline2 » alors que le buttereau serait plutôt une « colline arrondie3 ». Les coteaux à Taguine offrent une pente plus accentuée que les buttereaux que l’on retrouve sur le 2e Rang ce qui explique probablement la comparaison à un versant.


 

AUDIO

Entrevue réalisée auprès de Fernand N. Boudreau, descendant de Taguine, 30 mai 2017.

L’origine du sobriquet « Taguine ».

L’actuel propriétaire des terres nous explique ce qu’est un coteau et le distingue essentiellement du buttereau par l’ampleur du dénivelé.


 

BIBLIOGRAPHIE & NOTES

1 Paul Lemieux (président de l’Écomusée Tracadièche), propos recueillis par Catherine Emma Boudreau pour l’artiste, juillet 2017.

2 Commission de toponymie et Office québécois de la langue française, Parlers et paysages du Québec: randonnée à travers les mots d’ici (Québec : Publications du Québec, 2012), 62.

3 Ibid., 40.


 

IMAGES

1. Écomusée Tracadièche. AP_42_2. Vue aérienne, le coteau principal est de forme triangulaire et est situé dans la partie gauche de l’image.

2. Marie-Claude De Souza, 2017. Vue sur le coteau à partir du banc Larocque.

3. Ibid. Vue en plongée à partir de la rue de la Montagne.

4. Ibid. Vue latérale à partir de la rue de la Montagne.

5. Ibid. Vue du coteau lui-même en regardant vers la baie des Chaleurs.

Adresse

Notre adresse:

Carleton-sur-Mer, secteur Carleton, Québec, Canada

Téléphone :

-

E-mail:

-

Web:

-