Seulement trois participants de plus de soixante-dix ans m’ont évoqué ce lieu. Je ne suis pas arrivée à recouper toutes les histoires, mais voici tout de même une anecdote qu’on m’a racontée. Imaginez un vieil homme replongeant dans ses souvenirs de petit garçon, se rappelant les conversations qu’il avait entendues de la bouche des aînés de sa famille. « Sur le chantier en forêt, quand un arbre était sur le point de s’écrouler, le contremaître disait : “fait tomber ça dans le désert du Bedeau!” Il voulait dire : “fais le tomber directement au sol dans un endroit où il ne pourra pas s’agrucher*, parce qu’il voulait le récupérer rapidement1. »

Le « désert » semble donc désigner un endroit où les arbres avaient été rasés, soit par l’humain ou par une cause naturelle.

Lorsque l’on remonte à l’origine des lieux-dits, parfois l’on reste sur notre appétit. Plusieurs pistes sont soulevées, de nombreuses pierres sont retournées pour constater que l’histoire a peut-être disparu avec les souvenirs d’une génération pourtant pas si lointaine. Néanmoins, le processus de recherche demeure riche et nous offre des découvertes, comme ici, la trace d’un terme acadien : agrucher.

button icon DÉCOUVRIR > tous les lieux-dits de cette ville


 

LEXIQUE

* Grucher : terme acadien signifiant autrefois « grimper, jucher, se percher». « Grucher et jucher paraissent avoir la même origine. Grimper : grucher dans un arbre; sur une clôture. Nous disons aussi : se grucher3. » Le mot semble ici adopter un sens dérivé de cette définition, voulant plutôt dire « tomber sur ». Variantes relevées : « engricher, agrucher, agricher, agrusser, agrisser».


 

BIBLIOGRAPHIE & NOTES

1 Abbé Delvida LeBlanc, entrevue téléphonique, propos recueillis par l’artiste, 16 août 2017.

Chantal Naud, Dictionnaire des régionalismes des Îles de la Madeleine (Montréal : Québec Amérique, 2011), 114;151.

Pascal Poirier et P. M. Gérin, Le glossaire acadien (Moncton : Éditions d’Acadie, 1993), 247.

4 Chantal Naud, op.cit.


 

IMAGE

Comme l’emplacement est incertain, j’ai préféré ne pas mettre d’image. Quelques participants m’ont indiqué que c’était probablement localisé sur le rang Carleton ou les environs, d’autres m’ont parlé de sites plus loin en forêt, sur un chantier.

Adresse

Notre adresse:

-

Téléphone :

-

E-mail:

-

Web:

-